Quelque chose à vous dire

27.03.2018

 

 

Lundi 4 décembre 2017, 18 heures : J'arrive chez moi après le travail. Sur le chemin, je décide de faire un saut à la pharmacie de mon quartier. Intuition féminine ? Je n'en sais rien, je ne pourrai pas expliquer pourquoi mais je sentais que quelque chose se tramait et pas n'importe où. Ça m'envahissait tout le corps.

 

18 h 15 : Je l'attends ou pas ? Un de mes plus grands défauts : l'impatience. C'est clair et net, je n'attendrai pas mon chéri pour faire ce test de grossesse. Je vous passe les détails, vous savez comment ça fonctionne.

 

18 h 20 : Je pose ce test à plat sur la commode de la salle de bain afin que le processus se fasse. Trente secondes, le temps pour moi de me retourner et me laver les mains. Et là, dans ma tête, mille et une questions : "Je fais comment si la deuxième barre s'affiche ? J'annonce ça comment au chéri ? Et aux parents, comment ils vont réagir ??? Mais si ça se trouve je me fais des films. Et si en fait je me sentais bizarre juste parce que je vais avoir mes règles ? Mais ça veut dire que je vais devoir déménager ? Ça va être un bébé-juillet ou un bébé août ? Pimousse, pourquoi tu me regardes comme ça ?" Toutes ces questions en 10 secondes. Les 20 autres secondes, je les passe en me fixant dans le miroir et en me disant que ... aujourd'hui ... lundi 4 décembre ... ma vie va peut-être basculer.

 

18 h 21 : Je me retourne vers la commode, je prends le test et la fameuse fucking deuxième barre rose est bien là. Genre vraiment bien bien là. Je repose le test en mettant ma main sur ma bouche et un "Oh putain" sort. Je marche vers ma chambre, fais le tour du lit et retourne voir le test. Toujours cette barre rose : "Oh mon Dieu !!" Deuxième aller-retour dans la chambre. Je re-regarde le test et éclate en sanglots. De vraies larmes de joie. Un rêve, celui de devenir jeune maman, celui de construire une famille avant mes 30 ans commence à se réaliser.

 

Tout a été si facile et si rapide pour concevoir ce bébé que je ne réalise pas, je n'arrive pas encore à mettre dans ma petite tête l'idée d'être maman. C'est dingue mais même si on a attendu avec tant d'envie et d'impatience ce moment-là, on se met tout de suite, dans la seconde, à douter de notre avenir.

J'ai annoncé la bonne nouvelle le soir-même à mon chéri et la prise de sang faite le samedi suivant a bien confirmé le test.

En plus du futur papa, une autre personne était dans la confidence depuis le début : ma copine Iris (@lescapricesiris). Sans même le lui dire, elle l'a deviné le surlendemain en me voyant ! Elle me fait peur ... Aujourd'hui, le jour où je poste cet article, je suis à 4 mois et demi de grossesse et tous mes proches le savent : cette année, il y aura une personne en plus à gâter à Noël !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez la moindre question sur par exemple mes symptômes du premier trimestre, l'annonce de ma grossesse à mes proches, mes appréhensions, mes idées et envies pour ma future vie de maman : n'hésitez pas à laisser un petit commentaire ici ou à passer sur mon compte Instagram ! J'y répondrai avec joie sous forme d'une FAQ dans une vidéo ! J'ai adoré et j'adore toujours autant regarder ces vidéos depuis des années, alors je me dis qu'une expérience de plus est toujours bonne à prendre, tant les grossesses sont différentes ...

 

Parisiennement,

 

 

Charlène ♡

 

Articles liés : Ma première moitié de grossesse , Enceinte et stylée ? Look de grossesse

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload